Présentation du fabricant de presses à injecter ARBURG

Un peu d’histoire

Arburg est un constructeur de presses à injection allemand.

L’entreprise est créée en 1923 par Arthur Hehl à Lossburg, en Allemagne. A ses débuts, il s’agissait de la fabrication d’instruments médicaux de précision, qui s’orienta par la suite, après la Seconde Guerre Mondiale, vers la production de biens de consommations en acier comme des corbeilles ou des parties d’objets de la vie courante.

Ce n’est qu’en 1954 que l’on parle de la première presse à injecter. C’est Karl Hehl, deuxième génération de la famille qui développe la presse à injecter pour les besoins de l’entreprise. En effet, à l’époque, l’entreprise fabriquait des “flashes”. Une perte de courant importante apparut sur les produits. Vint alors l’idée de recouvrir les fiches de connexion de plastique. La machine n’existant pas pour ce type de tâche, Karl Hehl décida de concevoir une machine qui allait remplir ce rôle : la presse à injecter le plastique. Et c’est ainsi qu’en 1956 débute la production, en série, des nouvelles machines faisant, aujourd’hui, la renommée de l’entreprise dans le monde entier. En 1960, c’est plus de 1000 presses qui sont écoulées. Eugen Hehl, dont le domaine de prédilection était la distribution, entama alors la construction de structures commerciales adaptées à la demande, croissante, pour la machine à injecter.

En 1961, Arburg améliore sa machine en concevant une presse à injecter dotée d’une unité de fermeture pivotante ainsi qu’une unité d’injection interchangeable. Cette innovation technologique est appelée ALLROUNDER. Le principe a depuis été développé et breveté. En 1962, Arburg présente sa nouvelle machine la ALLROUNDER 200, première presse hydraulique avec genouillère sur la fermeture du moule. Cette machine enregistre six processus de transformation. S’en suit par la suite une succession d’améliorations techniques comme l’ALLROUNDER 260, moule à injection soufflante avec commande électronique, procédé de durcissement ARBID etc.

Mais, c’est en 1975 que Arburg révolutionne à nouveau le système de presse à injection en y intégrant une commande par microprocesseur, puis un écran de contrôle (1982).

Arburg aujourd’hui

L’entreprise est reconnue mondialement pour la qualité et la fiabilité de ses machines. On retrouve Arburg dans plus de 100 pays à travers le monde et le siège social de l’entreprise, basé à Lossburg en Allemagne, accueille un site de 2 100 m2 réservés à ses clients. Aujourd’hui, la société prospère grâce à la troisième génération des “familles-propriétaires” : Juliane Hehl, Renate Keinath et Michael Hehl. Arburg comptabilise 2 200 employés à travers le monde pour un chiffre d’affaires de 471 millions d’euros. En 2011, l’entreprise aura fêté les 50 ans du principe ALLROUNDER.

Le principe de presse à injecter

La presse à injecter est une machine de production de masse, généralement pour la matière plastique. Mais, il est également possible de travailler le caoutchouc, des alliages ou le métal. On retrouve de nombreux produits usinés par presse à injecter notamment dans l’électroménager ou l’informatique. Pourquoi “presse à injecter”? Tout simplement car la machine fonctionne sur le principe d’injection de matière via un moule fermé. Celui-ci est ensuite compressé par une presse hydraulique ou électrique. Il existe plusieurs tonnages de 5 à 900 tonnes, qui représentent la pression exercée sur le moule.

Arburg sur Exapro

Vous recherchez une presse à injecter d’occasion de la marque Arburg? Des machines d’occasion du constructeur sont présentes sur notre site. N’hésitez pas à consulter les annonces de notre sélection presses à injecter d’occasion Arburg.